Newsletter Avril – Et toi, tu dĂ©cides quoi ? đŸ€”

Je te parlais le mois dernier des vertus de l’expĂ©rimentation et du passage Ă  l’action. Aujourd’hui, j’ai envie de te parler de vitesse 😉


Peut-ĂȘtre que comme moi ça t’arrives de te demander pourquoi certains avancent Ă  toute allure dans leurs projets et d’autres font des pas de fourmis ou encore ne bougent pas du tout ?


Certes, il y a la confiance en soi mais cela dépend aussi de notre capacité à prendre une décision.
En effet, avant d’agir il faut dĂ©cider d’agir ! Et c’est souvent ce temps de dĂ©cision qui est parfois long et nous empĂȘche de passer Ă  l’action.
Une décision est plus ou moins complexe à prendre selon le contexte et les enjeux, et si cela dépendait surtout de notre habitude à prendre des décisions ?

Et si, au fond, prendre des dĂ©cisions Ă©tait une histoire d’habitude ?

J’assistais Ă  une confĂ©rence sur les neurosciences rĂ©cemment et j’ai notĂ© que notre cerveau automatise tous nos apprentissages et que la rĂ©pĂ©tition est Ă  ce titre trĂšs importante. Aussi comme dans le sport, plus on s’entraine Ă  prendre des dĂ©cisions plus la tĂąche devient facile.


Pour ma part, l’indĂ©cision est un Ă©tat dans lequel je suis trĂšs mal Ă  l’aise. Je trouve que cela consomme beaucoup d’Ă©nergie et m’empĂȘche d’avancer sur d’autres sujets. C’est sans doute en partie pour cela que mes dĂ©cisions sont souvent prises rapidement ; pour limiter l’encombrement qu’impose l’indĂ©cision.
Mais aprĂšs tout c’est peut-ĂȘtre juste que je suis bien entraĂźnĂ©e !

Alors, si prendre des dĂ©cisions est source de stress, de tergiversations infinies et que tu aimerais ĂȘtre plus efficace, tu devrais pouvoir t’amĂ©liorer avec un peu d’entrainement.

Et puis si tu as besoin d’un petit coup de pouce pour te dĂ©cider, rejoins notre communautĂ©, car ĂȘtre entourĂ© ça aide bien aussi.

A bientĂŽt
Marine