L’impact de l’environnement au travail sur le bien-être mental

L’impact de l’environnement au travail sur le bien-être mental

Qu’est-ce que l’environnement au travail ?

Il fait référence aux conditions matérielles, humaines, à l’ensemble des services et moyens mis à disposition, ainsi que les conditions d’hygiène et de sécurité qui composent le cadre de travail.

Il tient un rôle essentiel dans le bien-être au travail, et est donc étroitement lié à la productivité.

Après la révolution numérique, nous sommes entrés dans une ère de profondes mutations en termes d’environnement au travail.
Dirigeants, salariés ou entrepreneurs, les envies ont évoluées, motivées par le besoin de trouver sur son lieu de travail une sérénité, qu’il soit une prolongation du cocon privé, un endroit stimulant intellectuellement, socialement, un endroit où il fait bon vivre et travailler !

L’envie de trouver le parfait équilibre entre vie privée et vie professionnelle est plus que jamais présente, et l’épanouissement au travail au centre de toutes les préoccupations.

Quel(s) impact(s) sur le bien-être mental ? L’amélioration de l’environnement de travail : quels enjeux pour l’entreprise ?

Un meilleur environnement de travail implique une meilleure santé des travailleurs, et leur apporte un meilleur équilibre de vie.

L’impact est significatif sur le moral et le bonheur ressenti, le stress et l’anxiété étant réduits.

Pour l’entreprise, les enjeux sont nombreux.

La collaboration entre les équipes est améliorée, les échanges et la créativité favorisés, performances et productivité sont ainsi améliorées.
On constate également une meilleure application et un meilleur respect des règlementations et des lois sur la sécurité et la sûreté au sein des entreprises.

Une meilleure qualité de vie au travail contribue à lutter contre le risque de maladie professionnelle, et minimise les absences.

Comment le mesurer ?

L’étude de l’environnement de travail passe entre autre, par l’évaluation du bien-être physique : l’aménagement du poste de travail, le mobilier, l’espace dédié, la qualité du matériel et services à disposition, la luminosité, le confort, la température de la pièce, le bruit environnant etc…

Et le bien-être psychologique : espaces de pause aménagés, espaces individuels, moments propices à la détente entre collègues, temps de trajet réduit, charge de travail et emploi du temps adaptés, d’espaces de détente, et d’évènements internes propices aux échanges et au renforcement du lien social.

Comment l’améliorer ? par quels moyens l’améliorer ?

Pour atteindre ces objectifs les leviers sont nombreux : amélioration de la communication interne, aménagement du poste de travail, création d’espaces de détente, organisation d’évènements ou de sorties en équipe, tout autant de critères devenus indispensables et indissociables de la vie professionnelle aux yeux des salariés, mais aussi dirigeants ou entrepreneurs.

Pour réussir cet objectif, l’environnement de travail doit maintenant s’adapter au travail